caroussel_edito.png
 
IMG_1981.jpeg

LE POTAGER DU ROI  

 UN JOYAU FRANCILIEN  

Avec 9 hectares en plein cœur de Versailles, le Potager du Roi se veut depuis l'origine un modèle dans l'évolution des pratiques agricoles et alimentaires en milieu urbain. Chef-d'-œuvre de l'art du jardin français à l'âge baroque, le site de l'École nationale supérieure de paysage a été créé sous Louis XIV, par Jean-Baptiste de la Quintinie, pour fournir la table du roi en fruits et légumes.

Classé Monument historique et Jardin remarquable, il fait partie intégrante du domaine de Versailles inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.


L'École Nationale Supérieure de Paysage y poursuit une activité de production tournée vers les circuits courts et respectueuse de l'environnement, tout en développement les liens avec la formation, la recherche et la création.

Potager 2.jpg
 

PROGRAMME

 DU 21 JUIN AU 24 JUILLET 2022 

programme_00.png
programme_02.png
programme_08.png
programme_26.png
programme_02.png
 

CONFÉRENCES

DIMANCHE 26 JUIN, 17H à 18H 

Musique de l’âme et paradis terrestres: au jardin de la poésie persane

Leili Anvar, normalienne, spécialiste de littérature persane et professeur à l’INALCO.

Leili vous invite à une promenade dans les jardins de la poésie persane, une poésie en elle-même musique et qui évoque le chant de l’âme, l’ivresse des sens et l’extase de l’amour. Elle décrira l’art de vivre, de boire, de festoyer et de jouir de l’instant présent et racontera les petites et grandes histoires des poètes qui ont célébré la vie depuis plus de mille ans. 

Leili Anvar 1.jpg

©

Tarif unique : 10€ en vente sur notre site Internet + Billet d'accès au Potager du Roi d'un montant de 5€ en vente uniquement sur place. 

Les spectateurs ayant un billet pour l'un des concerts du soir bénéficient de la gratuité sur présentation de leur billet de concert.

DIMANCHE 3 JUILLET, 17H à 18H 

En musique, ne faut-il pas encourager le vol ?

 

Jean-Yves Larrouturou, producteur de l'émission « Mazette! Quelle Musique! » sur France Musique et président du conseil d’administration de l’Opéra-Comique

« Tout ce qui me fascine, tout ce que j’aime, je cherche à le faire mien. Je souffre sans doute d’un cas spécial de kleptomanie » écrivait Strawinsky.  

Depuis toujours, dans le monde peu reluisant de la musique savante, y compris chez les compositeurs géniaux d’hier et d’aujourd’hui, la kleptomanie, l’emprunt, le vol, le plagiat -y compris le plagiat par anticipation- et même le pillage sont monnaie courante. Est-ce répréhensible ou faut-il au contraire plutôt l'encourager ? 

JYLarrouturou © SUEZPierre-Olivier CalledeCAPA Pictures.jpg

©SUEZ/Pierre-Olivier Callede/CAPA Pictures

DIMANCHE 10 JUILLET, 17H à 18H

Les enfants prodiges dans l'histoire de la musique : Mozart, Mendelssohn, Saint-Saëns et quelques autres… Conférence et improvisation au piano

Karol Beffa, pianiste et compositeur

Qu’est-ce qui explique que certains musiciens sont plus précoces que d’autres ? Qu’entend-on par « style de jeunesse » et par « style de la maturité » ? Exemples musicaux à l’appui, Karol Beffa tâchera de répondre à ces questions en examinant les trajectoires de compositeurs comme Mozart, Mendelssohn, Saint-Saëns ou Korngold.  

© Ameělie Tcherniak_Karol Beffa_Sofia2.jpg

©SUEZ/Pierre-Olivier Callede/CAPA Pictures

 DIMANCHE 17 JUILLET, 17H à 18H

Proust et la musique

Marie-Cécile Leblanc, normalienne, agrégée de lettres classiques et maître de conférences à la Sorbonne-Nouvelle.

Assidu aux concerts dès l’adolescence, attentif aux grands interprètes avec lesquels il entretient parfois une relation amicale, Proust observe avec ironie les rituels mondains et la comédie sociale qui se jouent autour des compositeurs du passé comme de ceux de son temps. Attentif à toutes les musiques, classiques ou populaires, savantes ou burlesques, il passe avec jubilation, en compagnie de son alter ego Reynaldo Hahn, du palais Garnier aux cabaret, des concerts Lamoureux aux Folies-Bergères. L’écrivain est un excellent critique musical qui observe en connaisseur les jeunes compositeurs dont il fera ses modèles : Strauss, Debussy, Stravinsky, reléguant Wagner et Saint-Saëns au XIXe siècle. Avec la création du compositeur Vinteuil sur les épreuves de Du côté de chez Swann, en avril 1913, il donne au roman une autre direction, celle de la réception de l’œuvre musicale moderne.

Marie-Cécile Leblanc ©Alain Muzelle.jpg

©Alain Muzelle

DIMANCHE 24 JUILLET, 17H à 18H

Marie-Antoinette et la musique

Patrick Barbier, historien de la musique, a écrit une quinzaine d’ouvrages sur les liens entre la musique et la société, dont Voyage dans la Rome baroque, lauréat du Prix Thiers de l’Académie française. Il a sorti en 2022 Marie-Antoinette et la musique, un ouvrage qui permet d’aborder la personnalité de cette reine adulée ou décriée sous un angle nouveau.

À la fois mélomane et musicienne, Marie-Antoinette a joué un rôle de mécène important en encourageant les artistes, compositeurs, facteurs d’instruments de son temps, comme peu de reines l’avaient fait avant elle. Avec beaucoup de constance, elle a travaillé la harpe, le pianoforte et le chant, et fait de la musique son quotidien. Par ses concerts privés, elle a lancé de nombreuses personnalités musicales qui réussiront sous le Directoire et l’Empire. En protégeant et soutenant les opéras de Gluck, Piccinni, Sacchini et Salieri, elle a contribué à bouleverser le paysage musical français et à faire de Paris un aimant pour les artistes de toute l’Europe.

BARBIER 1. GRASSET©JF PAGA.jpg

©JF Paga

ARTISTES

 
IMG_4490.jpeg

ADÉLAÏDE

FERRIERE

ADÉLAÏDE

FERRIERE