Romane Begon 2.JPG

©Romane Begon

ANDREEA SOARE, soprano

La soprano franco-roumaine Andreea Soare est diplômée en musicologie à l’Université de Strasbourg. Elle se perfectionne en chant au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. 

En 2011, elle est lauréate du Concours international de chant de Clermont-Ferrand, obtient le prix des « Amis du Festival d’Aix-en-Provence » et le Prix HSBC à l’Académie Européenne de Musique Mozart/Haendel.

En octobre 2011, entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris, avec lequel elle chante les rôles de Donna Elvira (Don Giovanni), Female Chorus (The rape of Lucretia), Maddalena (La Resurrezione), Sandrina (La Finta Giardiniera), Silvia (L'Isola disabitata) et Clarice (Il Mondo della luna). Elle participe à plusieurs concerts au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra national de Paris et à l’Auditorium du Louvre.

En soliste, elle interprète Praxinoé (Louis Vierne) et La Damoiselle élue de Debussy pour « La Folle Journée de Nantes »,sous la direction de Guillaume Tourniaire. Elle donne un récital de mélodies à Tokyo et à Kanazawa avec Philippe Cassard au piano puis, avec l'Orchestre national de Varsovie, un récital d’airs d’opéras français sur la scène de l’Opera National de Varsovie. Elle chante Les quatre derniers lieders de Strauss à Clermont-Ferrand, The Fairy Queen de Purcell à Lausanne, le Stabat Mater de Poulenc au Festival de La Chaise-Dieu, le Stabat Mater de Pergolesi avec l'orchestre de Pau, la Messe du Couronnement de Mozart et le Requiem de Mozart dans la cathédrale Notre Dame de Paris et au St Paul's Cathedral a Londres.

Elle obtient les Prix Lyriques du Cercle Carpeaux et de l’AROP en 2013. L’Opéra national de Paris l’engage pour La Cerisaie de Philippe Fénelon et Les Noces de Figaro puis elle interprète en soliste La Damoiselle élue de Debussy à l'Amphithéâtre Bastille, Enrichetta (I Puritani) et la Première Dame (La Flûte enchantée) à l’Opéra Bastille. En 2015 participe à un concert à la Cite de la musique à Paris sous la direction de Francois Xavier Roth, elle est Iphigénie (Iphigénie en Tauride), Fiordiligi (Così fan tutte) au Garsington Opera en Angleterre. Elle est invitée en décembre 2015 par l’Opéra National de Paris pour chanter le cycle Les nuits d’été de Berlioz à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille. En 2016 elle est Fiordiligi (Cosi fan tutte) à l’opéra National de Bucarest. En mars 2016 elle débute en Allemagne a l’opéra de Cologne avec le rôle Donna Elvira (Don Giovanni) sous la direction de François Xavier Roth.

Pendant la saison 2016-2017 elle est La comtesse Almaviva dans Le Nozze di Figaro de Mozart à l’opéra de Cologne- Allemagne, débute dans le rôle de Pamina dans Die Zauberflote de Mozart à l’opéra de Toulon, Première Dame dans Die Zauberflote au festival de Sanxay-France, et est invitée pour donner un récital au Carnegie Hall à New York.

Pendant la saison 2017-2018 chante Les nuits d’été (Berlioz) avec l’orchestre de Strasbourg et participe à un récital Mozart à Evian les bains avec l’orchestre d’Auvergne. Donne 2 récitals dans le cadre du festival d’Aix en Provence avec le cycle d’Enesco sur les poèmes de Clément Marot et les Quatre derniers lieders de Strauss.

Pendant la saison 2019/2020 elle est première nymphe dans Rusalka (Dvorak) à l’opéra Bastille, Mélisande dans Ariane et Barbe bleue (Dukas) à l’opéra de Toulouse. Donne un récital et un concert dédié a Berlioz au Capitole de Toulouse et revient pour chanter la première fille fleur dans Parsifal (Wagner).

En septembre elle chante Les quatre derniers lieders de Strauss avec l'orchestre de Strasbourg sous la direction de Corinna Niemeyer.

Elle vient d'être Erste Dame dans La flute enchantée au Capitole de Toulouse. Elle est invitée pour une série de récitals d’Opera et lieders a Jérusalem et en France et aussi pour chanter la partie solo du soprano du Stabat Mater de Dvorak avec l'orchestre de Pau, Berta dans Il Barbiere di Siviglia de Rossini au festival de Sanxay-France et au Capitole de Toulouse.

Elle sera Musette au capitole de Toulouse la saison prochaine.