Emmanuel crédit Richard Nourry.jpg

©Richard Nourry

EMMANUEL CHRISTIEN,

pianiste

Emmanuel Christien obtient brillamment son prix de piano au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Jacques Rouvier ainsi que ses prix de musique de chambre et d’accompagnement vocal.

 

Il a reçu entre autres les conseils de Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Paul Badura-Skoda, Anne Queffélec, Ruben Lifschitz.

Primé dans plusieurs concours internationaux (concours Casagrande, concours Vlado Perlemuter), il est également lauréat de la Fondation Alfred Rheinold qui lui offre un piano « Blüthner ».


Emmanuel Christien est invité tant en soliste qu’ en musique de chambre dans des salles et festivals prestigieux (Saint-Denis, Folle journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, Radio-France Montpellier, les Pianissimes, les Athénéennes, Chopin à Bagatelle, Festival Berlioz, salle Pleyel, théâtre des Champs-Elysées à Paris...) en Europe, au Japon, en Inde, Canada, Russie...

Il a joué en concerto avec l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de chambre de Moldavie, l’Orchestre national Montpellier Languedoc-Roussillon, l'Orchestre de Paris, avec les chefs d'orchestre Didier Talpain, Stefan Asbury, Lawrence Foster, Cornelius Meister.

Il a dernièrement joué avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse, au Festival Piano aux Jacobins, au Rudolfinum à Prague, avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

 

Passionné par le répertoire de musique de chambre, il partage la scène avec des artistes tels que David Fray, Adam Laloum, Clémentine Margaine,  Charlotte Juillard, Samika Honda, Jean-Claude Pennetier, Dame Felicity Lott, le collectif Artie’s... ainsi qu'au sein de l'ensemble Monsolo et du Trio Gallien, lauréat du concours international Schubert à Graz (Autriche).

Il  participe régulièrement à des projets associant théâtre, littérature et musique (compagnie Winterreise).


Il a enregistré plusieurs albums, dont l’intégrale des Fantasiestücke de Robert Schumann (Artie’sRecords), des mélodies de César Cui avec la soprano Céline Laly, (EnPhases) ainsi que les concertos de Bach pour deux, trois et quatre pianos avec David Fray, Jacques Rouvier et Audrey Vigoureux (Warner).