Photo cf.JPG

©

EMMANUEL JACQUET,

percussionniste

Ayant développé très tôt un intérêt prononcé pour la batterie et les percussions, Emmanuel se forme dans divers conservatoires de la région parisienne auprès de Florent Segaud, Sandy Lhaïk, Nicolas Martynciow et François Desforges. Le jeune musicien intègre en 2017 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de percussion de Gilles Durot dont il obtient le diplôme du master en mai 2022.

 

Avec Adélaïde Ferrière et Rodolphe Théry, il est membre du Trio Xenakis depuis sa création en juin 2018. Cet ensemble prend part au développement du répertoire de musique de chambre pour percussion et participe à de nombreux projets d’enregistrements et de concerts au sein de la fondation Singer-Polignac, dans laquelle le Trio Xenakis est en résidence depuis juillet 2018. Ils se produisent dans différents festivals comme le Printemps des Arts de Monte-Carlo, le Festival de Musique de Chambre de Deauville et prochainement au Festival Ravel à l’été 2022. Les musiciens fondent le Collectif Xenakis qui leur permet d’interpréter les chefs d’œuvre de la musique contemporaine pour percussions, allant du duo au sextet.

 

Passionné par le répertoire d’orchestre, il se produit régulièrement dans divers orchestres comme l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, Les Siècles, l’Orchestre National des Pays de la Loire, Les Dissonances, l’Orchestre National Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, Le Cercle de l’Harmonie ou encore l’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine sous la baguette de chefs comme Gustavo Dudamel, Myung-whun Chung, Michail Jurowski, Mikko Franck ou James Gaffigan.

 

Personnalité curieuse de nouvelles expériences humaines et musicales, Emmanuel participe régulièrement à différents projets au sein d’autres formations comme la compagnie lyrique de création Ensemble Miroirs Etendus ou encore Les Frivolités Parisiennes. Cela l’a également amené à travailler avec la Comédie Française dont il fut l’un des musiciens sur scène dans la production Electre/Oreste mise en scène par Ivo van Hove pendant deux années consécutives ainsi que lors d’une tournée en Grèce.

Sensibilisé au répertoire de cuivres et percussions, Emmanuel a fait partie du Paris Brass Band de 2014 à 2018. Il se produira dans de nombreux festivals en France et à l'étranger : Angleterre, Allemagne, Belgique, Corée du Sud, Taiwan...

 

Le jeune percussionniste remporte en septembre 2019 le Premier Prix de Caisse claire du Fourth IPEA International Percussion Competition of Shanghai.