Justin Taylor - (c) Julien Benhamou 2021.jpg

©Julien Benhamou

JUSTIN TAYLOR

claveciniste

Premier Prix du Concours International Musica Antiqua à Bruges en 2015 et prix du public, prix ALPHA et prix EUBO, le jeune claveciniste franco-américain poursuit depuis une carrière exemplaire comme soliste et chambriste. En 2017, il est nommé aux Victoires de la Musique (Révélation soliste instrumental) et reçoit le Prix de la Révélation Musicale de l'Année décerné par l'Association des Critiques Professionnels.

 

Justin Taylor s'est produit au LSO St Luke's à Londres pour la BBC Radio 3 Lunchtime Series, à l'Auditori de Barcelone, à la Philharmonie et à l'Auditorium du Louvre à Paris, au BOZAR de Bruxelles, au Festival de la Roque d'Anthéron, et il a été invité en soliste avec l'Orchestre National de Lille, l'Orchestre National d'Île-de-France, l'Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, l'Orchestre de Chambre de Genève, l'Orchestre de Picardie, les Philharmoniker de Mannheim et de Duisburg. Il a également enregistré un programme de concertos de Bach (après Vivaldi) avec Concerto Köln et a interprété les concertos de Bach à l'Auditorium de Radio France. En 2021, Justin a fait ses débuts en tournée au Japon, interprétant les Variations Goldberg de Bach, et s’est produit à New York dans le cadre de "Music before 1800".

 

Parmi les projets à venir, on compte une tournée en récitals (clavecin) au Japon et en Amérique du Nord (Salle Bourgie à Montréal, Capriccio Baroque à Washington), une ré-invitation à la Maison de Radio France pour un week-end Vivaldi, récitals au MA festival de Bruges, Philharmonie de Paris, Théâtre de Caen, festival baroque de Valetta et, au pianoforte, les concertos de Mozart au Théâtre des Champs-Elysées et à DeBijloke (Gand), Sintra Festival au Portugal et dans le cadre du festival Saoû chante Mozart. C’est avec Opera Lafayette que Justin Taylor dirigera du clavecin deux opéras inédits Rameau et de Pierre de La Garde, à New York et à Washington en juin 2023.

 

La discographie de Justin Taylor, saluée par la critique internationale, honore le répertoire baroque français avec deux CDs réunissant les membres de la famille Rameau (Choc Classica, E de Scherzo), en écho à son tout premier disque solo, La Famille Forqueray : Portrait(s), qui avait été récompensé par un Gramophone Editor's Choice et un "Choc de l'année" du magazine Classica, tandis que Continuum, enregistré en 2018, réunit des œuvres de Scarlatti et de Ligeti, les trois pour ALPHA Classics. Au fortepiano, il enregistre le concerto pour piano n°17 de Mozart (K 453) avec Le Concert de la Loge pour le label Aparté et, pour Deutsche Grammophon, il grave Bach pour la première fois pour leur compilation BACH 333.

 

Avec son ensemble Le Consort, qui connaît un succès critique et public autant au concert qu’au disque, Justin a enregistré quatre CDs : avec la mezzo-soprano Eva Zaïcik : Venez, chère ombre et Royal Handel et deux instrumentaux : Opus 1 (Dandrieu, Corelli) et Specchio Veneziano (Vivaldi, Reali).

 

Justin Taylor a étudié le piano et le clavecin au Conservatoire d’Angers, d’où il est originaire avant de poursuivre ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique of Paris, avec Roger Muraro (piano), Olivier Baumont et Blandine Rannou pour le clavecin.