CREATION MONDIALE,

Septuor à cordes sur le thème de l'A.G.E

Par Stéphane Gassot, compositeur

L’âge est un engrenage.

Une chose qui file, impalpable et obsédante.

Une métamorphose permanente, une fatalité.

Souvent renié, rarement bonifié, pourtant célébré, il nuit au premier jour.

Témoin vivant d’une mort annoncée, il accable, fascine, ment et consume.

 

Programmé au côté de deux chefs-d’oeuvre de l’histoire musicale que sont la Nuit transfigurée de Schoenberg et les Métamorphoses de Strauss, ce septuor tend à s’inscrire humblement dans la thématique du changement d’état. L’A.G.E s’est alors invité à l’écriture, par le pendant musical de ses trois lettres : LA, SOL et MI.

 

Cette création est donc un voyage à travers les possibles de trois notes qui comme l’âge, connaîtront bien des sorts. Elles naissent dans un cri du violoncelle, formant les rouages d’un thème obsédant, emporté dans un engrenage qui ne prendra fin qu’au dernier souffle, après une sage résignation, dans un aigu sidéral où l’âge s’éteint.