CREATION MONDIALE,

The Modal Expérience

Par Keyvan Chemirani, compositeur

Pour le musicien d’origine iranienne que je suis, explorer la modalité orientale est toujours une expérience forte et particulière. Comme une continuation naturelle de l’apprentissage de la vie et de la musique ; comme un retour aux sources, et aux racines aussi.

Ce projet, The Modal Experience, réunit des virtuoses imprégnés des grandes traditions musicales savantes orientales (la Perse, le monde ottoman, le sous-continent indien) et un ensemble d’instruments à cordes plus familier de la musique tonale occidentale.

 

Dans la continuité de mes projets antérieurs, je propose un travail centré autour de la modalité indo-orientale, dans une formation acoustique mettant en valeur l’ornementation, la richesses des carrures rythmiques, les allers-retours entre le festif et le méditatif, avec une place pour l’improvisation dans un canevas précis, continuant ainsi de décloisonner ces musiques qui m’inspirent et me portent.

Poser des ponts entre Orient et Occident est un chemin sensible et passionnant. Intégrer des instruments chambristes occidentaux aux côtés d’instruments traditionnels permet la mise en commun des richesses et chaleurs des timbres, et offre un très large éventail dans l’expressivité, ainsi que la possibilité d’utiliser une couleur plus tonale. C’est aujourd’hui un développement naturel de mon parcours personnel, nourri des diverses influences et rencontres qui ont enrichi mon univers musical (les collaborations et écritures pour le Scottish Ensemble, l’ensemble Resonanz, le quatuor Debussy, Jasmin Toccata avec Jean Rondeau et Thomas Dunford, …).

Dans ces expériences transversales le choix des artistes est déterminant. Pour The Modal Experience, l’équipe de musiciens est exceptionnelle. Avec le merveilleux virtuose Sylvain Barou —dont on pourrait dire à son propos, comme Rumi le disait de la flûte ney en roseau, que « ce n’est pas de l’air qui sort de sa flûte, mais du feu ! » — et la puissance narrative d’Efren Lopez, maître des multiples cordes pincées (saz, rébab, târ, oud), nous disposons de deux magnifiques musiciens qui possèdent les éléments de langage des grandes traditions savantes orientales et qui les projettent dans une vision créative et contemporaine. Sokratis Sinopoulos, l'un des plus grands maîtres de la lyra grecque, sera également présent pour honorer l'histoire de cet instrument si intime et émouvant. La délicatesse et la chaleur des instruments à cordes occidentaux (contrebasse, violoncelle alto et violon), incarnés par des musiciens de haute volée, vont donner parfois de l’épaisseur à la ligne mélodique, à la manière des grands ensembles orientaux, ou au contraire élargir le discours modal dans une écriture plus verticale. 

 

Le cadre enchanteur du Potager du roi est l’endroit idéal pour créer ce programme sensible et poétique, à la croisée des espaces et du temps : dans un jeu de miroir fascinant, tandis que l’air vibre encore des résonances des cordes anciennes, s’y mêlent désormais les échos des notes délicates qui s'égrènent au sein des patios des cours orientales